Akinésie

Écrit par les experts Ooreka

 

L'akinésie, un des principaux symptômes de Parkinson.

L'akinésie, avec les tremblements et l'hypertonie musculaire (rigidité) fait partie des principaux symptômes de la maladie de Parkinson.

Il s'agit même d'un symptôme assez typique dans la mesure où il entraîne une démarche particulière qui a été qualifiée de « démarche parkinsonienne ».

Définition de l'akinésie

L'akinésie se caractérise par une difficulté à initier un mouvement. Elle se différencie en cela de la bradykinésie qui est un ralentissement des mouvements.

Type de mouvements concernés

L'akinésie est particulièrement marquée lorsque le malade s'apprête à réaliser :

  • un mouvement complexe ;
  • un enchaînement de mouvements ou de diverses phases motrices ;
  • des mouvements demandant à ce que différentes parties du corps soient coordonnées entre elles.

Il peut s'agir de mouvements :

  • volontaires ;
  • permettant de garder son équilibre (involontaires) ;
  • tels que des mimiques (expressions involontaires du visage).

Conséquences chez les parkinsoniens

Chez les personnes atteintes de Parkinson, ce type de mouvements entraîne le plus souvent :

  • une important fatigue ;
  • un engourdissement ;
  • une sensation de blocage empêchant la réalisation effective du mouvement.

Ainsi, il y aura le plus souvent une tendance à l'immobilité.

Spécificité de l'akinésie parkinsonienne

La variabilité

La principale caractéristique de l'akinésie parkinsonienne est son importante variabilité.

  • En effet, si une série de mouvements peuvent se révéler particulièrement compliqués à effectuer à certaines périodes, à d'autres moments ils peuvent être réalisés sans aucun problème.
  • Cette variabilité déconcerte souvent l'entourage du malade.

Facteurs favorisant la variabilité

L'akinésie sera variable en fonction de :

  • l'état émotionnel ;
  • la concentration ;
  • la présence de lumière ou de bruit ;
  • la douleur occasionnée.

Suivant les malades, ces facteurs peuvent soit aggraver l'akinésie soit au contraire faciliter les mouvements.

  • Ainsi il est tout à fait possible qu'un stress important fasse disparaître complètement l'akinésie pendant un temps.
  • La variabilité peut s'effectuer aussi bien au court d'une même journée qu'à beaucoup plus long terme.

L'akinésie dans la maladie de Parkinson

Dans la maladie de Parkinson l'akinésie se traduit par certains signes particulièrement marquants.

La démarche parkinsonienne

La démarche parkinsonienne se caractérise par :

  • une progression à petits pas ;
  • une tendance à laisser les pieds traîner au sol ;
  • les bras n'accompagne pas le mouvement (ils restent ballants mais immobiles) ;
  • le dos est voûté ;
  • le cou reste fixe, rigide.

Avec l'akinésie, certaines actions sont rendues très compliquées :

  • le démarrage (premier pas à effectuer) ;
  • le demi-tour ;
  • le franchissement d'un obstacle même minime ou le passage d'une porte.

Akinésie des mouvements précis

Tous les mouvements ne présentent pas une akinésie de même intensité. Les mouvements les plus marqués sont les mouvements particulièrement précis ou presque automatiques (comme la marche).

  • L'écriture est tout particulièrement concernée.
    • En effet, dans la maladie de Parkinson, la micrographie est un symptôme fréquemment retrouvé. À tel point qu'il sert parfois d'élément diagnostic.
    • Il s'agit de l'écriture qui se fait de plus en plus petite lorsqu'elle est continue.
  • Le pianotage est très compliqué. De façon générale tous les mouvements alternatifs rapides deviennent durs à réaliser.

Akinésie au niveau du visage

Le plus souvent, les personnes touchées par la maladie de Parkinson ont des traits figés.

Ils paraissent donc inexpressifs et ils conservent un regard fixe, presque sans battement de paupières (amimie).

Leur voix présente une dysarthrie, elle est :

  • monocorde et monotone ;
  • rare ;
  • chevrotante et mal articulée ;
  • étouffée ;
  • précipitée (perte du contrôle).

À noter que la démarche parkinsonienne est prise en charge par la rééducation en kinésithérapie tandis que la micrographie et l'akinésie au niveau du visage sont prises en charge en orthophonie.


Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !