Bradykinésie

Écrit par les experts Ooreka

Différence entre akinésie et bradykinésie.

La principale différence qui existe entre akinésie et bradykinésie est que l'akinésie est une difficulté à démarrer le mouvement tandis que la bradykinésie est une lenteur inégale des mouvements.

  • Cette lenteur peut entraîner des chutes des malades car du fait de la lenteur des gestes le malade n'a pas le temps de se rattraper.
  • La bradykinésie entraîne également la perte de mouvements fins (écriture en particulier).

De nombreux médicaments peuvent entraîner un syndrome parkinsonien atypique difficile à distinguer d'une maladie de Parkinson proprement dite.

En effet, outre les tremblements, ces syndromes peuvent donner à voir une bradykinésie comme tout premier symptôme. Il est parfois même isolé.

Définition de la bradykinésie

La bradykinésie étant une lenteur des mouvements volontaires elle est susceptible d'entraîner une akinésie dans la mesure où la personne va appréhender la réalisation d'un geste qu'elle ne maîtrise pas bien.

  • Elle fait partie, avec l'hypertonie et les tremblements, d'une des composantes principales de la maladie de Parkinson.
  • Ce ralentissement est en effet souvent présent à l'initiation du mouvement et est potentiellement dangereux car la personne n'est plus en mesure de se rattraper correctement si elle chute, par exemple.
  • La bradykinésie est particulièrement handicapante en terrain accidenté.

Zones concernées par ce symptôme

Les zones concernées par ce symptôme de la maladie de Parkinson sont aussi bien les membres que la face.

Au niveau des membres, cela entraîne :

  • une marche ralentie avec des pas plus petits, plus courts ;
  • une gêne quotidienne pour effectuer tous les gestes de la vie courante (s'habiller, se laver, manger, etc.) ;
  • l'écriture devient complexe.

Au niveau du visage la bradykinésie se traduit par :

  • une affection de la voix qui devient :
    • faible,
    • monocorde ;
  • les mimiques du visage disparaissent en partie ;
  • le visage devient inexpressif ;
  • le ralentissement de la déglutition qui entraîne naturellement la présence de salive en excès dans la bouche.

À noter que la marche parkinsonienne est prise en charge par la rééducation en kinésithérapie tandis que la micrographie et le manque d'expression du visage sont prises en charge en orthophonie.


Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !