Cure thermale Parkinson

Écrit par les experts Ooreka

 

L'effet bénéfique des eaux thermales face à Parkinson.

Certaines eaux thermales possèdent des vertus antispasmodiques et antalgiques qui peuvent soulager les symptômes des parkinsoniens. Elles vont favoriser le relâchement des muscles contracturés.

Ainsi à la cure thermale d'Ussat-les-Bains (en Ariège) par exemple, la maladie de Parkinson est tout particulièrement prise en compte. En effet, les eaux de la station sont particulièrement riches en oligo-éléments et en sulfate.

De même, à Néris-les-Bains (en Auvergne), les eaux sont à la fois oligométalliques, riches en bicarbonate et en sulfate mais également en lithium, en sélénium et en calcium ce qui leur confère une action neuro-musculaire directe.

Des soins interviennent également dans les stations thermale. Associés aux bienfaits de l'eau ils donnent d'excellents résultats sur les différents symptômes des personnes atteintes de maladie de Parkinson.

Maladie de Parkinson : résultats des cures thermales

Les cures thermales vont permettre d'obtenir des améliorations de symptômes tels que :

  • la rigidité musculaire : l'assouplissement est dû à l'eau ;
  • les contractures douloureuses : l'aspect sédatif est obtenu grâce à des massages, des bains et des douches ;
  • la « démarche parkinsonienne » : la marche est facilitée grâce à la prise en charge en kinésithérapie, associée aux bienfaits de l'eau (par ailleurs une rééducation en orthophonie est généralement proposée pour travailler la voix et l'écriture) ;
  • l'anxiété : l'apaisement est favorisé par le lithium qui a une action sur le système nerveux ;
  • la dépression : la relaxation et la détente sont favorisées par
    • la mise en place de séances de médecines douces telles que la sophrologie (lorsqu'elles existent) ou l'art-thérapie avec le chant, la danse ou l'aquagym par exemple,
    • le fait de rencontrer d'autres personnes ayant les mêmes problèmes et de sortir de son isolement en créant des liens.

Prise en charge globale de la maladie de Parkinson

D'une façon générale, les bains et les soins prodigués dans les station thermales sont très relaxants et favorisent le relâchement musculaire tout en agissant sur le système nerveux.

L'aspect positif des cures sur le moral et l'état général des malades est également considérable.

Aucun de ces deux aspects n'est négligé et cette prise en charge à tendance à optimiser les effets des traitements médicamenteux. Cela permet donc d'éviter d'augmenter les doses.

Douleur et symptômes physiques

La douleur et les symptômes physiques sont grandement soulagés par l'eau chaude des cures (34 °C à Lamalou-les-Bains, Hérault, par exemple) surtout lorsqu'on y associe :

  • des massages ;
  • des douches pénétrantes ;
  • des bains de boue.

L'aspect moral

Moralement, les malades se sentent écoutés, notamment au moment des groupes de parole où chacun peut faire partager ses expériences personnelles.

Cette aide psychologique permet aux malades de ne pas se refermer sur eux-mêmes et d'une façon générale à mieux vivre la maladie pour mieux la combattre.

Dans certaines stations thermales, des rencontres sont même prévues pour les accompagnants des malades. En effet, eux aussi ont besoin de se sentir soutenus et guidés pour aider leur proche.


Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !