Sommaire

Prévenir la maladie de Parkinson plutôt que la guérir.

Les causes de la maladie de Parkinson restent incertaines mais il est possible de mettre toutes les chances de son côté en ayant une bonne hygiène de vie.

En effet, on a moins de risque d'être victime de la maladie de Parkinson si :

  • on s'alimente correctement ;
  • on s'oxygène régulièrement ;
  • on pratique un sport ;
  • on prend du temps pour se relaxer ;
  • on évite de s'exposer à des substances neurotoxiques.

La prévention est donc un élément clef, a fortiori tant qu'il n'existe pas de traitement définitif de la maladie.

L'alimentation pour prévenir la maladie de Parkinson

Il est très important de s'alimenter correctement pour éviter de tomber malade.

Il est donc recommandé de manger, dans la mesure des possibilités de chacun :

  • des fruits et des légumes : qui contiennent les oligo-éléments et les vitamines indispensables au bon fonctionnement de notre organisme ;
  • des aliments issus de l'agriculture biologique qui contiennent beaucoup moins (pour ne pas dire pas du tout) de pesticides, d'insecticides et autres substances toxiques que les autres aliments.

L'eau est également un facteur clé dans le bon fonctionnement de notre organisme et il est très important de s'hydrater régulièrement. Dans l'idéal, on fera en sorte de changer d'eau de boisson fréquemment en alternant entre :

  • les eaux de source ;
  • les eaux minérales ;
  • l'eau du robinet (filtrée dans la mesure du possible).

On peut privilégier certaines eaux en bouteilles telles que la Mont Roucous (qui possède une importante résistivité).

On notera également que la caféine pourrait aussi avoir un impact positif dans certaines pathologies neurodégénératives et elle a été associée à une diminution du risque de maladie d'Alzheimer et de maladie de Parkinson.

Lire l'article Ooreka

L'exercice physique fait partie de la prévention

S'oxygéner et/ou pratiquer un sport est très important pour éviter les maladies.

En effet, l'oxygène fait partie des éléments indispensables à la vie et le fait de pratiquer un sport favorise son apport :

  • en augmentant la ventilation (respiration) ;
  • en augmentant la vascularisation (circulation sanguine) ;
  • en stimulant le système immunitaire.

Les maladies qui surviennent suite à des perturbation cellulaires auront moins de chances de se manifester si la nutrition cellulaire est bonne et l'élimination des toxines correcte. Deux phénomènes naturellement mis en œuvre par l'organisme lorsque celui-ci est correctement oxygéné.

La relaxation

Prendre du temps pour se détendre est également fondamental.

  • De très nombreuses maladies découlent du stress et il y a fort à parier que la maladie de Parkinson apparaisse en partie à cause de ce facteur. Les symptômes qui l'accompagnent sont eux aussi soumis aux variations émotionnelles que vivent les patients.
  • Il est donc indispensable de faire en sorte de se ménager de ce côté-là aussi en réservant des temps de détente et du temps pour soi.

Pour lutter contre le stress au quotidien, certaines pratiques peuvent être tout à fait indiquée :

  • qi-jong ;
  • taïchi chuan ;
  • arts martiaux (aïkido et kendo notamment) ;
  • sophrologie ;
  • yoga, etc.