Points forts d'une cure thermale pour un malade atteint de Parkinson

La maladie de Parkinson est une maladie neurologique chronique dégénérative qui touche le système nerveux central et cause des problèmes de motricité progressifs. Elle entraîne un tremblement typique de la maladie. La maladie de Parkinson modifie la posture et peut aussi engendrer une dépression.

Elle est rare avant 45 ans et touche 1,5% de la population de plus de 65 ans, aussi bien les hommes que les femmes. Son origine est inconnue et aucun facteur de risque n'est connu avec certitude. On compte environ 100 000 malades en France et 8 000 nouveaux cas se déclarent chaque année.

Pourquoi la cure thermale vous fait du bien ?

L'association d'une cure thermale aux traitements habituels de la maladie de Parkinson a un impact sur la mobilité, la qualité de vie, l'anxiété et l'amélioration des symptômes. Riche en magnésium, potassium, zinc et silice, l'eau thermale tonifie les muscles, régénère le système nerveux central et périphérique tout en soulageant les rhumatismes et la douleur.

La cure thermale :

  • est réalisée en partenariat avec France Parkinson et FFGP,
  • arrive en complément d'un traitement classique,
  • apprend au curiste à gérer sa posture, sa douleur et ses tremblements,
  • apporte au curiste le soutien d'un groupe et un accompagnement spécialisé.

Découvrez les 5 études majeures qui justifient l'efficacité de l'eau thermale

Le traitement de la maladie de Parkinson par les eaux thermales

La cure thermale spécifique à la maladie de Parkinson se compose d'une multitude d'actions externes.

  • Le curiste, dans l'eau, pourra travailler son adresse, son équilibre, sa coordination, sa    motricité.
  • Des séances complémentaires bénéfiques et/ou ludiques peuvent aussi être dispensées.
  • Une séance de stretching et de renforcement musculaire lui donnera davantage de force.
  • La relaxation est aussi très importante.

Un aidant peut accompagner le malade lors de la cure et cela sera même demandé dans les cas de faible autonomie. Les effets bénéfiques d'une cure thermale sur les patients atteints de Parkinson sont aujourd'hui largement reconnus surtout si elle est reconduite sur plusieurs années consécutives.

Par ailleurs, la cure thermale offre une occasion unique pour le curiste d'obtenir le maximum d'informations sur sa maladie. Ainsi, il recevra des conseils sur la gestion de la vie quotidienne, sur la diététique, participera à un groupe de parole et assistera à une conférence sur la maladie de Parkinson dans un cadre éloigné des préoccupations quotidiennes. Le patient, au même titre que son conjoint ou accompagnant, pourra se détendre pleinement.

Ainsi, une cure peut avoir aussi des effets intéressants sur la dépression dont souffrent de nombreux parkinsoniens. C'est aussi l'endroit idéal pour rencontrer d'autres personnes atteintes de la maladie.

Stations spécialisée : Lamalou-les-Bains

6 mois après la cure, 3 curistes sur 5 constatent encore une amélioration de leur état de santé.